Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

REVES ET SIGNIFICATIONS : REVER QUE L'ON EST DANS L'EAU DURANT TOUT LE SONGE SANS POUVOIR EN SORTIR

par L'équipe de friainfo

publié dans Rêves et sacrifices

Explication

C'est une souffrance dans laquelle la sortie te sera très difficile

Sacrifices

Offrir des vêtements, pantalon, chemise, bonnet, chaussures

Voir les commentaires

NAISSANCE CHEZ DR DIOULDE BALDE ET MAGBE YOULA

par L'équipe de friainfo

publié dans Mariage

dioul1.JPG 

 

Dr Diouldé BALDE et son épouse Magbé YOULA sont très heureux de nous faire part de la naissance d’une fille sous leur toit le vendredi 16 septembre 2011.

Le baptême aura lieu le vendredi 23 septembre 2011 et déjà nous faisons un clin d’œil au couple et un gros bisou à la petite.

Voir les commentaires

FINALE ‘‘TOURNOI’’ ETUDIANTS EDITION 2011

par L'équipe de friainfo

publié dans Mariage

tour1.JPG tour1a.JPG

tour2.JPG

tour3.JPG

tour4.JPG

 

 

 

Débuté le 8 septembre et doté du trophée Amara TRAORE, président de la délégation spéciale de la Commune de Fria, le tournoi de football AJEEF/Kankan s’est achevé le vendredi 16 septembre 2011 au stade Konko SYLLA.

Cette Association des Jeunes Elèves et Etudiants de Fria présidée par Mr Mamadou BARRY, étudiant en 3ème année au Département Sciences du Langage à l’Université de Kankan, a organisé ce tournoi au compte de leurs activités comptant pour les vacances de cette année. Il faut aussi souligner que cette activité vise la réconciliation nationale à travers le football.

Sur le tapis vert, ou plutôt sur la terre rouge blanc du stade Konko SYLLA, le FC MILO a disposé du Club des Etudiants sur le score de 3 à 1.

Voir les commentaires

NAISSANCE CHEZ MR IBRAHIMA KOUYATE

par L'équipe de friainfo

publié dans Mariage

  ibrah.JPG

 

Mr Ibrahima KOUYATE et son épouse sont très heureux de nous faire part de la naissance d’une fille sous leur toit le vendredi 16 septembre 2011.

Prénommée Ina, elle a été baptisée le jeudi 22 septembre 2011 à 10h. Félicitations aux parents pour cette naissance.

Voir les commentaires

MATCH DE GALA EN MEMOIRE DE LAMINE BANGOURA CAPELLO

par L'équipe de friainfo

publié dans Votre info à Fria

capel1.JPG  capel2.JPG

capel3.JPG

capel4.JPG

capel5.JPG

 

 

 

Lamine BANGOURA ‘‘Capello’’ nous a quittés au mois de janvier 2008. Pour ce grand amoureux du ballon rond qui s’était lié d’amitié avec les anciens sociétaires du SYLI NATIONAL, quoi de plus honorant qu’un match de football en sa mémoire.

Ce match qui s’est déroulé au stade Konko SYLLA a opposé une pléiade d’anciennes stars du SYLI et une sélection de Fria. Salam SOW, Souleymane OULARE ancien meilleur buteur du championnat belge, Malbanga, Mömö Wandel, Sadio DIALLO, Morlaye SOUMAH Collovati, Oféi, Foulè MORTON SOUMAH, etc. bref, un casting qui aurait fait pâlir d’envie les meilleurs entraineurs il y a seulement quelques années.

Malgré les kilos accumulés, les anciens ont fait mieux que pâle figure. Ils ont tenu tête à des jeunes de 20 ans leurs cadets. Ils se sont même offert le luxe de les écraser sur le score de 3 à 1. Malgré la présence dans les rangs des friakas d’un certain Fascinet Bozik BANGOURA actuellement en vacances ici. Cheick, le fils de feu Capello, a fait une brève apparition dans chaque camp comme pour rappeler le souvenir de son père.

A la fin du match, comme pour célébrer la présence des anciens de l’équipe du SYLI, un magnifique arc-en-ciel est apparu du terrain arborant les couleurs rouge, jaune et vert. Qui sont aussi celles de l’équipe nationale.

 

Voir les commentaires

LA DURE, TRES DURE REALITE DES ETUDIANTS GUINEENS

par SACKO Mamadou Aliou/GUILAVOGUI Robert

publié dans Ailleurs en Guinée

Voici un article écrit par des étudiants en vacances sur les conditions de vie dans les cités universitaires.

Cet article sur Friainfo, ne vise pas à dénoncer le Système Educatif ; mais plutôt à montrer quelques réalités que vivent et surmontent la quasi-totalité des étudiants.

Ces constats diffèrent de région à une autre, ainsi que d’Université à une autre.

Lorsque qu’un élève accède à l’Université, il se fait déjà des idées sur son avenir futur. Mais bien loin de là, ce n’est pas toujours ce qu’il croit.

Dans la plus part des cas, les futurs étudiants n’ont pas reçu de conseils pour une orientation en fonction de leur aptitude intellectuelle (digne du nom). En général, il n’existe pas dans nos universités un système d’accueil et d’orientation des nouveaux étudiants appelé autrement les bleus.

Les maladies et le stress restent le comité d’accueil ; cela s’explique forcement par la qualité de l’eau, l’insalubrité, les moustiques, le changement brutal d’environnement, de climat et de régime.

Au compte du logement : à ce niveau, l’une des cartes pour accéder au confort et à la tranquillité, c’est d’avoir sur place au moins un parent ou une famille d’accueil qui puisse vous héberger et prendre soin de vous. Malheureusement, pour ceux qui n’ont pas de parents dans ces contrées, ils rencontrent d’énormes difficultés. Ce sont : trouver un logement proche de l’université, payer le loyer, avoir de l’eau  et la tranquillité dans le logement électrifié et l’existence de toilettes appropriées.

Pour le cas de la ville de Kindia, trouver un logement est une difficulté et le prix de logement  entrée-couché (1 pièce) varie : dans les cases 25 000 GNF à 40 000GNF, dans les concessions 50 000 GNF à 60 000 GNF, à Sanmilya de 100 000 à 150 000 GNF.

Prenons la capitale Conakry. Le logement y est un problème de toute autre nature. Car il faut payer des avances et ensuite supporter la contiguïté des logements insalubres. Le plus souvent c’est en haute banlieue qu’il est un peu facile de trouver un logement dont les prix de loyer entré-couché varient de 60 000GNF à 80 000GNF et il faut payer une avance d’au moins 6 mois. Et si à Dixin ou Kaloum, le prix  de la chambre varie de 100 000 à 120 000 GNF, s’y ajoutent des difficultés d’accès à l’eau et le manque de courant en  permanence.

Brochures, recherches Internet, absence de bibliothèques dans un système qui est censé fonctionner en LMD

Vous comprendrez pourquoi un natif de Fria peut difficilement s’adapter aux conditions de vie dans ces différentes Universités. Au prime abord, les coupures de courant ne lui permettent plus de bien réviser. Ensuite, les attentes infinies pour embarquer dans les bus où les étudiants sont entassés comme des marchandises. Puis les conditions de logement insalubre, manque d’eaux, le manque de calme et la fatigue après de longs trajets d’embouteillages.

C’est pour cette raison que quand un friaka voit une occasion pour Fria, il saute de joie. Ce séjour, même si il ne dure d’un jour l’étudiant, comptera autant que 20 jours.

Mamadou Aliou SACKO et Robert GUILAVOGUI

 

Voir les commentaires

FRIA : LE NOUVEAU DPE PREND OFFICIELLEMENT FONCTION

par L'équipe de friainfo

publié dans Votre info à Fria

DPE1.JPG  DPE2.JPG

DPE3.JPG

DPE4.JPG

DPE5.JPG

DPE6.JPG

 

 

 

La commune urbaine de Fria a reçu ce lundi 19 septembre un nouveau DPE. Les cadres du Département ont procédé ce jour à l’intronisation officielle de Mr Moriba SIDIBE, mathématicien de formation nouvellement nommé.

Placée sous les auspices de Mr Souleymane KOUROUMA, cette cérémonie de passation de service a mobilisé tous les acteurs de l’éducation locale, les autorités communales, des associations de femmes ‘‘sèrè’’, la coordination préfectorale des APEAE, le syndicat des enseignants, des sages ainsi que de nombreux invités venus de Conakry et de Kindia.

Avant de planter le décor, le DPE adjoint Lansana Boffa CAMARA a fait observer aux nombreuses personnalités présentes à cette cérémonie les gigantesques œuvres que Mr Ibrahima Yassory FOFANA, DPE sortant promu IRE de Boké, laisse derrière lui à Fria. Il a aussi rappelé que les 24 années de services, d’expériences et d’expertises passées à la tête de l’éducation nationale vont sans aucun doute lui permettre de mener à bien sa mission. Envahi par l’émotion, il n’achèvera pas son discours submergeant toute l’assistance d’émotion collective.

Ensuite, l’heure a été pour Mr le DPE sortant de magnifier l’élan de solidarité, de fraternité et de professionnalisme qui a caractérisé son lien avec les cadres de la DPE de Fria. Souhaitant par ailleurs bon séjour dans la cité de l’alumine au nouveau DPE fraichement nommé, il a aussi exhorté tout le personnel du système éducatif local à accompagner dans la franchise et l’intégrité le nouveau DPE.

Pour sa part, le nouveau locataire de la DPE de Fria, Mr Moriba SIDIBE a tout d’abord remercié le nouvel IRE de Boké pour les nombreux résultats  obtenus en lui souhaitant bon vent dans ses nouvelles prérogatives. C’est sur ces notes pleines d’espoirs que les sages et notables ont dit des prières pour souhaiter respectivement a chacun la baraka dans son nouveau porte feuille.

Le soir, pour clôturer la journée en apothéose, un match de gala a été organisé par l’union des photographes de Fria (UPF) en l’honneur de Mr le DPE sortant, a opposé l’équipe préfectorale à la l’ACEF, score 2 buts à 1 pour les poulains de l’entraineur DIMECO.

 

Voir les commentaires

FOOTBALL : ATHLETICO DE COLEAH A FRIA POUR UN STAGE DE PREPARATION

par L'équipe de friainfo

publié dans Votre info à Fria

ath1  ath2

ath3

 

 

Invité par la FAAKHOF (Football Académie Alfred Klaudi Houlemou-Fria), Athletico de coléah, le club le plus mythique du quartier de l’international guinéen Fodé MANSARE a posé ses valises ce jeudi 15 septembre 2011 dans notre cité de l’alumine pour 2 jours de stage de préparation du match de coupe nationale qui l’opposera au Horoya Athletic club ce dimanche 18 septembre à domicile au stade annexe.

Pour rappel, il faut noter que le club du président Jean-Jacques GRENIER, crée le 2 octobre 1998 date qui coïncide avec l’anniversaire de l’indépendance de notre pays vient de réaménager en fin de 1ère partie  du dernier championnat national ligue 1 Rio Tinto son encadrement technique en engageant ‘‘le world spécial one guinéen’’, le maestro Kanfory Lapé BANGOURA au poste d’entraineur. Un changement qui fera vite son effet car celui que les supporters surnomme José Mourinho réussira à propulser en fin de championnat le club de la 6ème à la 3ème place derrière le Horoya Athetic club et le Fello Stars de Labé avec 36 points engrangés.

Pour Maitre Kanfory Lapé répondant à la question du choix de notre ville, il affirme que « Fria jouit de conditions environnementales et infrastructurelles assez propices à une préparation digne de celle que nous entamons maintenant ».

Quant à celle relative à la nature des rapports qui existent entre la FAAKHOF et son club, il indique qu’il n y a pour le moment aucun contact même s’il faut reconnaitre dit-il, qu’Alfred HOULEMOU est entrain de faire un travail gigantesque à la base visant à aider ses jeunots à s’épanouir dans un cadre assez sain et idéal.

Ce match de préparation qui a mobilisé le public sportif de notre ville s’est soldé sur une victoire sans appel des poulains de coach Lapé sur le score de 3 buts à 0. Ironie du sort car le deuxième but de cette rencontre a été inscrit de bien belle facture par Jean MOUSTE, celui qui il y a deux saisons portait encore les couleurs de cette prometteuse académie.

Voir les commentaires

CULTURE : LA TROUPE SOUMBA TOUMANI DE DUBREKA A FRIA POUR UN TOURNAGE

par L'équipe de friainfo

publié dans Votre info à Fria

 dubr1

Tournage

dubr2dubr3

 

 

 

La troupe théâtrale SOUMBA TOUMANI de Dubréka (STD) a été reçue ce lundi 12 septembre ensoleillé par les autorités de tutelle de notre hospitalière préfecture de Fria. Depuis, elle a pris ses quartiers dans notre chère maison de la culture où elle va résider pour près d’une semaine.

Ce voyage, pas comme les autres, s’inscrit dans le cadre du tournage de 2 films qui traitent de sujets divers d’actualité intitulés respectivement MACIRE KHAME FAKHE et TADIDI. Le premier tiré de faits réels parle d’une misérable femme qui verra ses 3 premiers époux mourir successivement. Sorcellerie ou malheureuse coïncidence ? Personne n’en sait vraiment rien. En tout cas, la jeune femme se retrouvera exclue de la société, victime de préjugés et autres formes de banalités. C’est pour fustiger ces croyances rétrogrades et malheureusement répandues dans nos sociétés que le jeune Moussa Singué CAMARA acteur, comédien et metteur en scène diplômé de l’institut supérieur des beaux arts de Guinée a jugé nécessaire d’attirer notre attention sur les répercussions que de tels clichés.

Dans sa seconde production « Tadidi », il retrace le quotidien d’un jeune adolescent qui a décidé de tirer un trait sur l’éducation et la responsabilité parentale et qui par le biais des rapports ultra familiaux va embrasser ce qu’on appelle l’éco-éducation. Malgré ce destin qui avait fini par empester la vie de sa communauté, Tadidi va connaitre certes un dénouement heureux car la force et la sagesse des traditions et celles des mœurs vont le rattraper pour le remettre sur le droit chemin.

Pour Moussa Singué CAMARA, « la culture et les arts demeurent notre seul arme, l’unique moyen pour nous, hommes de culture de soigner les tares et vices de la société en vue de la façonner plus justement »

Finalement, ces tournages prévus pour 6 jours ne prendront que 5 jours.  Ayant pris essentiellement comme décor le quartier de Sabèndè, ils connaitront une affluence particulière de la part des plus curieux et autres badauds venus contempler ces différentes prises qui parlent un peu de notre vie quotidienne.

C’est donc, à la fin de cette 5ème journée de tournage que nos hôtes prendront congés de nous pour rejoindre leur cité Dubréka à plus de 100 kilomètres de la cité de l’alumine.

Voir les commentaires

L’ONG MEDICALE AMSO POURSUIT SES ŒUVRES HUMANITAIRES DANS NOTRE PREFECTURE

par L'équipe de friainfo

publié dans Votre info à Fria

ong1  ong2

ong3

ong4

 

 

 

L’hôpital préfectoral de Fria a été ce lundi 12 septembre 2011 une fois encore le centre d’une importante mission humanitaire. Principale attraction, la présence désormais annuelle de l’ONG médicale ophtalmologique de proximité ‘‘AMSO’’ (Association Médicale pour Sauver l’Œil), une ONG crée en 2001 et ayant son siège à Dapompa Tamso Conakry.

Présente dans notre préfecture pour une mission de 5 jours, l’ONG enregistre chaque jour de 08h à 15h, une forte audience de consultation d’une cinquantaine de personnes malades, souffrant de maux comme la cataracte, la conjonctivite, la myopie à des frais défiant toute concurrence.

Pour Dr Jérôme LOUA consultant de la dite ONG, « le choix porté sur la ville de Fria pour cette caravane médicale humanitaire n’est nullement fortuit car il s’inscrit dans notre feuille de route comptant pour l’exercice courant et prédéfini en partenariat avec le ministère en charge de la santé et de l’hygiène publique » plus loin, il renchérit en soulignant que : «  la ville de Fria demeure très polluée compte tenu de la présence de l’usine d’alumine qui peut constituer un véritable problème de santé pour la vue des travailleurs et de leurs familles »

Pour de nombreux malades de l’œil de notre ville ayant effectué le déplacement à l’hôpital préfectoral, c’est une aubaine pour tous et toutes que de savoir la présence sur notre sol de cette ONG ophtalmologique qui vient aider enfin les personnes atteintes de différents maux de l’œil à recouvrer  la santé de la vue.

A la fin donc de cette 6ème et dernière journée de travail bien rempli, Dr LOUA Jérôme a tenu a adresser ses sincères remerciements aux autorités pour leur remarquable hospitalité avant de donner rendez-vous dans 3 mois a ses patients pour une autre action de ce genre.

Voir les commentaires