Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

DEUXIEME JOUR DE GREVE A L’USINE DE FRIA

par Friainfo

publié dans Rusal-Friguia

  La-production-est-a-l-arret.JPG

Rencontre-avec-le-ministre-des-mines--1-.JPG

Rencontre-avec-le-ministre-des-mines--2-.JPG

 

 

 

Depuis maintenant deux jours, le collège syndical et l’ensemble des travailleurs observent une grève à l’usine de Fria. Seuls le personnel posté et les agents d’astreinte assurent le service minimum. La chaine de production est entièrement à l’arrêt et tout est calme. Pour l’instant, la ville est normalement alimentée en électricité et en eau.

Encore une fois, le personnel et la direction en arrivent à cette situation après plus de trois mois de trêve. En décembre 2011, la direction a refusé toute négociation salariale malgré la hausse conjuguée du coût de la vie et du carburant survenue en octobre. Elle invoquait alors des motifs de crise internationale. Si la crise est certaine, sachez que Rusal traverse en même temps une grave crise interne si l’on en croit l’agence Reuters. L’article ajoute même « que la compagnie est confrontée à une crise profonde qui fait qu’en voulant se transformer en leader international de l'aluminium elle se retrouve en une entreprise ployant sous les dettes et impliquée dans nombre de procédures juridiques et de conflits sociaux. »

Les travailleurs de Friguia estiment pour leur part que Rusal veut les faire trinquer pour ses erreurs de stratégie et de gestion et n’entendent pas céder sur les points de revendications. A la demande expresse de Rusal, une médiation du ministre des Mines et de l’inspectrice générale du travail avait été menée au mois de décembre. Une commission aurait dû être mise en place pour régler le différend. N’ayant reçu aucune suite, le collège syndical a déposé un préavis de grève qui a donc pris effet le mercredi 4 avril.

Plus tôt, en mars, la Direction avait pris la décision de menacer de licencier tous les membres du collège syndical pour « actes d’indiscipline ». Il ne faisait aucun doute que ce n’était qu’une manœuvre de plus pour les dissuader d’aller à la grève. Le représentant de Rusal en Guinée, Mr VLASSOV avait même osé dire sur les ondes de la RTG qu’il a pris ces mesures pour discipliner Fria à l’image de la CBK à Kindia.

Dans ce climat de tension, le ministre des mines qui n’était jamais venu à Fria depuis sa nomination, a tenté une mission de la dernière chance le 22 mars. Au cours d’un meeting, il a rencontré les travailleurs et le collège syndical. Il a expliqué le contexte difficile que traverse notre pays et a demandé de surseoir à toute grève jusqu’après les élections législatives. Sa demande n’a bien sûr pas été entendue. A quelques jours de l’expiration du préavis, Rusal a dessaisi l’Inspection Générale du travail pour porter l’affaire devant le Tribunal du travail. Les avocats choisis par les travailleurs ont demandé la récusation du Juge qu’ils n’estiment pas impartial dans ce dossier. Et depuis le lancement de la grève, Rusal a encore ramené l’affaire devant l’Inspectrice générale du travail pour arbitrage. S’estimant frustrée après un premier dessaisissement, elle a demandé à Rusal de retirer sa plainte du Tribunal de travail avant qu’elle ne s’occupe du dossier à nouveau. Pour l’instant, nul ne sait s’il s’agit d’une manœuvre désespérée ou d’une réelle volonté de négocier enfin.

Cette affaire survient dans un climat d’agitation sociale et syndicale généralisée. Il y a une dizaine de jours environ, les collèges syndicaux du secteur minier s’étaient rencontrés lors d’un forum à Sangarédi. Ils avaient pour objectif de créer un syndicat minier unique en Guinée. Il est prévu entre autres une amélioration des conditions de travail, salariales et sociales dans le secteur.

A l’unanimité, les collèges syndicaux miniers ont réaffirmé leur soutien indéfectible au collège syndical de Fria et ont mis en garde autorités et opérateurs miniers contre tout acte visant les responsables de la grève. De plus, ils ont exigé que le contentieux trouve rapidement une issue favorable.

Faute de quoi, ils enclencheront à leur tour une grève jusqu’à satisfaction de toutes les revendications.

Voir les commentaires

ADAMA MARA N’EST PLUS !

par Friainfo

publié dans Nécrologie

  Feu-Daman-MARA.jpg

 

Agé d’un peu plus de 50 ans, Adama MARA ‘‘Daman’’ s’est éteint ce mercredi 4 avril 2011 à Conakry des suites de longue maladie. Ancien nageur, Daman est le frère de Sassi, Bronké et Tadiba MARA et l’oncle de Modio DIAKITE.

Il devrait être enterré ce jeudi à Fria. A sa famille et ses proches, nous adressons nos condoléances les plus attristées et prions pour le repos de son âme.

Voir les commentaires

RUSAL-FRIGUIA : LES SYNDICATS ONT LANCE LA GREVE CE MERCREDI A 00H

par Service Communication Rusal-Friguia

publié dans Rusal-Friguia

 

 

LE BULLETIN No 621 du 30/03/12

 

Le Bulletin de RUSAL/FRIGUIA, c’est l’information sur l’usine au quotidien

 

ORDONNANCE DU TRIBUNAL DU TRAVAIL DE CONAKRY

Le jeudi 29 mars, le tribunal de Conakry a pris une ordonnance suite à la demande de la direction générale de FRIGUIA.

En vertu de l’article 342 du code du travail, la direction de RUSAL FRIGUIA a déposé une demande d’abirtrage au tribunal du travail de Conakry .

L’objectif principal de cette demande est d’assurer la sécurité des installations, de garantir la marche stable de l’usine et de défendre les intérêts de la ville et de tous ses habitants.

La direction générale a déposé cette requête compte tenu de sa responsabilité sociale envers les travailleurs et uniquement dans les interêts des populations qui n’aspirent qu’à la quiétude sociale. Ainsi par cette démarche, la direction de FRIGUIA a voulu protéger ses travailleurs et les populations des conséquences néfastes des grèves et éviter la coupure d’eau et d’électricité en ville.

Conscient de sa charge sociale, RUSAL a demandé au tribunal du travail d’examiner sa requête et de prendre la décision qui s’impose conformément aux textes en vigueur en république de Guinée.

Dans son ordonnance, le tribunal a ordonné au collège syndical de surseoir à tout mouvement de grève en attendant qu’il ne statue sur la demande dont il a été saisi par la direction de FRIGUIA.

Cette décision sans précédent suppose que tout mouvement de grève est contradictoire à la décision du tribunal et constitue donc une violation de la loi.La première audience est prévue pour le 02 avril à Conakry pour la suite

 

.

 

 

 

Voir les commentaires

DECES DE DIALLO CIRE : TEMOIGNAGE DE BOKAR LY

par Bocar Ly

publié dans Nécrologie

 

J'ai été bouleversé par le décès de Diallo ciré.
Je vous prie d'être mon interprète au près de sa famille et de celles des friakas pour leur traduire ma compassion et l'expression de mes sincères condoléances.
Paix à son âme

www.bokarly .com
www.bailaconsulting .com

Envoyé de mon iPad

 

Voir les commentaires

CAMPAGNE GRATUITE DE CHIRURGIE REPARATRICE A L’HÔPITAL PECHINEY DE FRIA

par Friainfo

publié dans Votre info à Fria

  CHIRURGIE-REPARATRICE--1--1.JPG

CHIRURGIE-REPARATRICE--2--1.JPG

CHIRURGIE-REPARATRICE--3-.JPG

CHIRURGIE-REPARATRICE--4-.JPG

CHIRURGIE-REPARATRICE--7-.JPG

 

 

Du 19 au 23 mars 2012, l’Hôpital Péchiney de Fria a été le centre d’une série d’opérations gratuite de chirurgie réparatrice pour de nombreux malades.

Appartenant à une ONG allemande spécialisée dans la chirurgie réparatrice, une équipe de 5 chirurgiens néerlandais (4 hommes et une femme) ont réalisé une série d’intervention sur 30 malades venus de Fria et de ses environs.

Cette ONG dénommée INTERPLAST est une association humanitaire de chirurgie plastique et reconstructrice dans les pays en voie de développement. «INTERPLAST », une association allemande, dispose dans sa branche santé, d'une équipe de médecins qui opèrent gratuitement les patients dont le cas de défiguration nécessitent une chirurgie.

Une campagne d’information avait été lancée depuis Conakry mais elle avait été mal relayée. Ce qui a eu pour conséquence de n’avoir reçu ‘‘que 30 malades’’. Des mauvaises langues disaient que Fria n’était pas le lieu idéal et que la cité de l’alumine est souvent le théâtre de remous sociaux. Seule la VOIX de FRIA a largement diffusé l’information. Cela n’empêche, et avec l’obstination, les chirurgiens ont pu accomplir leur mission sereinement et toutes les opérations réalisées ont été de francs succès.

Les patients, des individus, enfants et adultes atteints de fentes labiales ou victimes de brûlures au visage et sur d’autres parties du corps, ont bénéficié ainsi d'une opération à titre gratuit.

La chirurgie réparatrice leur permettra de retrouver le sourire et la mobilité, au propre comme au figuré. Il s'agit d'une action sociale au profit des personnes défavorisées, n'ayant pas les moyens d'avoir accès à une telle chirurgie.

Cette équipe de chirurgiens forme, par ailleurs, des chirurgiens guinéens pour un transfert de compétences et de pérennisation du projet. Le suivi des patients opérés pendant ces missions est assuré ces chirurgiens guinéens.

INTERPLAST promet de revenir l’an prochain mais exige une campagne d’information adéquate pour avoir un nombre suffisant de patients. Au moins 50 personnes.

Voir les commentaires

ELECTIONS MISS BÖRÖ : FATOUMATA DIARAYE BAH LA PROMETTEUSE

par Friainfo

publié dans Mariage

  Fatoumata-Diaraye-BAH--1-.JPG

Fatoumata-Diaraye-BAH--2-.JPG

Fatoumata-Diaraye-BAH--4-.JPG

Fatoumata-Diaraye-BAH--6-.JPG

 

 

Retenez bien ce nom et ce visage : Fatoumata Diaraye BAH. Elle fera parler d’elle dans les années à venir. S’il fallait n’en retenir qu’une, je l’aurais choisie sans hésiter. Fatoumata Diaraye BAH n’a que 10 ans et venue jouer dans la cour des grandes. Dommage que je n’étais pas membre du jury et que son bas âge ait joué en sa défaveur.

Toujours est-il que Fatoumata Diaraye BAH représente une valeur sûre de la beauté guinéenne. Cerise sur le gâteau, elle ne s’est pas seulement contentée d’être belle et élégante. Et bien qu’elle n’est qu’en 5ème année du primaire (l’équivalent du CM1), elle a tenu tête aux plus intelligentes des candidates et sans le moindre complexe. Répondant à toutes les questions et défilant avec une grâce et une élégance matures pour son âge,  ne fait pas mentir cet adage qui dit l’avenir appartient à la jeunesse.

Voir les commentaires

ELECTIONS MISS ET MISTER BORO - 2012

par Friainfo

publié dans Votre info à Fria

  Elections-Miss-BORO-2012.JPGElections-Miss-BORO-2012--1-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--2-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--3-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--4-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--5--1.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--6-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--7-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--8-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--9-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--10-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--11-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--13-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--14-.JPG

Elections Miss BORO 2012 (1)

Elections-Miss-BORO-2012--16-.JPG

Elections-Miss-BORO-2012--17-.JPG

 

L’élection Miss Börö  a rendu son verdict le samedi 17 mars 2012 à la piscine de Fria. La lutte fut serrée entre 10 charmantes demoiselles vêtues tour à tour en petites tenues, tenues de soirée et tenues traditionnelles.

Au final, Taibou DIALLO est élue Miss Börö 2012 de Fria, suivie de N’Konya NABE 1ère dauphine et de Fatoumata Binta BAH, 2ème dauphine. Parmi les plus belles, mais certainement le plus intelligence de toutes, Taibou a su convaincre le public et le jury qui n’a pas hésité de voter pour elle. Elle succède ainsi à Mariama Djélo BAH qui lui transmet sa couronne. Elle aura la redoutable tâche de défendre nos couleurs au niveau régional puis national.

Chez les garçons, la palme est revenue à Ousmane FOFANA Mister Börö 2012, puis Oumar Sounounou BAH 1er dauphin et de Saïd CHALOUB 2ème dauphin.

Voir les commentaires

STADE DE FRIA : LE SEMPITERNEL CHANTIER

par Friainfo

publié dans Votre info à Fria

  Terrain-rouge.JPG

Terrain-rouge--1-.JPG

 

 

Le stade de Fria, communément appelé ici terrain « terrain rouge », puis Konko SYLLA, du nom d’un fils du terroir qui a beaucoup donné dans le domaine du football, attend toujours la suite des travaux de clôture promis par le leader du PEDN, Lansana Kouyaté. Les travaux qui avaient été entamés par le tracé du soubassement et l’implantation de quelques ferrailles servant de pilier ne sont même plus visibles.

La ferraille a disparu et le tracé est remblayé au gré de la poussière sablonneuse. Cette clôture est donc au stade d’un sempiternel chantier entamé peu avant la présidentielle.

Selon Moussa HAIDARA « Disté », secrétaire local chargé du Sport et de la culture du PEDN, le parti de Mr Kouyaté, « trois mois après la promesse, les jeunes se sont rendus chez KOUYATE pour connaitre les raisons du retard des travaux. Il a annoncé à la délégation de la jeunesse de Fria qu’il a confié les travaux à son entrepreneur Mr YOULA qui d’ailleurs reçu le payement des 50% du devis. La jeunesse a par la suite, rencontré YOULA et sollicité son implication dans l’exécution des travaux. Mais l’entrepreneur a rejeté cette option. En affirmant qu’il a une main d’œuvre qualifiée à sa disposition à Conakry ».

Seul réconfort, après la pression des jeunes de Fria, des agrégats comme les briques ont été déposés sur le chantier. Puis, plus rien. Surtout  que l’entrepreneur, rapporte-t-on, avait, dans les semaines qui ont suivi, fait un accident de la route, synonyme d’arrêt du chantier. Certains y voient du tapage médiatique pour rassembler l’électorat. D’autres pensent que le chantier ne fera qu’encombrer le site situé auprès des immeubles, symboles d’une belle ville d’antan dans la cité d’alumine.

Quoiqu’il en soit, justifie Aboubacar Sidiki LAMAH, représentant du PEDN à Fria «  les travaux de la clôture sont bloqués parce que, le leader depuis la présidentielle n’est pas stable en Guinée. Mais tout va bientôt rentrer dans l’ordre quand nous nous verrons prochainement »

La devise de cette histoire reste : « Les périodes de candidats, surtout en période de campagne électorale, n’engage que ceux qui les reçoivent».  En attendant, la jeunesse de Fria mordue du cuir rond, se débrouille comme elle peut.

Voir les commentaires

ENCORE ET TOUJOURS DES ACCIDENTS DE CAMION

par Friainfo

publié dans Ailleurs en Guinée

  Accident-de-camions.jpg

 

 

 

Toujours aussi spectaculaire les uns que les autres, les accidents de camions, principalement ceux qui transportent le sable de Tanènè continuent sans que les autorités n’aient pris aucune mesure les incitant à plus de prudence et moins de dégâts.

Il ne se passe presque plus de week-end sans son lot d’accidents. La semaine dernière, un autre accident a eu lieu à la rentrée de Dubréka. Heureusement qu’aucun petit véhicule n’a été en cause. Les deux camions se sont percutés avec une telle force qu’il est miraculeux de constater qu’aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

En tout état de cause, les autorités sont à nouveau interpellées pour régler de façon pérenne ce problème pour le bien des populations.

Voir les commentaires

DIALLO CIRE N’EST PLUS !

par Friainfo

publié dans Nécrologie

 

DIALLO Ciré, ancien travailleur de Friguia qui fut à un moment Secrétaire fédéral de la région de Fria avant la prise du pouvoir par les militaires en 1984 s’est éteint à Conakry ce dimanche 25 mars 2012 à l’âge de 72 ans.

Il y a été enterré le lundi 26 mars malgré son volonté de reposer dans la cité de l’alumine.

A sa famille et à tous ses proches, la rédaction de Friainfo adresse ses condoléances les plus attristées et prie pour le repos de son âme.

AMEN !

 

Voir les commentaires