Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MARIAGE DE MOHAMED SYLLA ET MARIE DORE

par Friainfo

publié dans Mariage

  Mariage de Mohamed SYLLA et Marie DORE (4)

Mariage de Kadiatou BARRY (5)

 

 

 

Mr Mohamed SYLLA en service à Ecobank-Guinée et Mlle Marie DORE en service à la Croix-Rouge de Philadelphie se sont dit OUI, OUI et OUI pour la vie et pour le meilleur ce vendredi 19 octobre 2012 aux AE puis dans la salle des banquets du Palais du Peuple de Conakry.

Quelques mois après la disparition de sa maman Hadja Tiguidanké, Mohamed va pouvoir se consoler dans les bras de sa dulcinée et fonder une famille.

La rédaction de Friainfo souhaite à Mohamed et Marie son épouse un heureux ménage.

Voir les commentaires

MARIAGE DE ALPHA OUMAR BAH ET KADIATOU BARRY

par Friainfo

publié dans Mariage

  Mariage de Kadiatou BARRY (2)

Mariage de Kadiatou BARRY (4)

Mariage de Kadiatou BARRY (3)

 

 

 

Fille ainée de notre ami Oury BARRY ‘‘Italien’’, Mlle Kadiatou BARRY a convolé ce dimanche 21 octobre 2012 à 16h. L’heureux époux se prénomme Alpha Oumar BAH et est commerçant.

La cérémonie religieuse et coutumière a eu lieu chez Italien au quartier Lambanyi avant la cérémonie civile et la réception qui ont eu lieu au complexe Tady à Nongo.

Aux nouveaux mariés, nous adressons nos félicitations et leur disons heureux ménage.

Voir les commentaires

LE PERSONNEL POSTE ABANDONNE LA CENTRALE AUX MAINS DU DGA ET DU CHEF DE DEPARTEMENT DE LA CENTRALE

par Friainfo

publié dans Rusal-Friguia

  usine

 

 

On s’y attendait ! La situation ne pouvait plus continuer à se dégrader autant sans qu’un semblant de solution ne se profile à l’horizon. Depuis ce matin, la centrale de l’usine qui fournit actuellement la ville en eau et électricité est dans une situation précaire. Le personnel posté et celui de la maintenance a abandonné les installations aux mains de David CAMARA le DGA, Diongassy BAH le Chef de Département MAINTENANCE et Seydouba Evilos CAMARA son collègue de l’Energie. Ils ne sont plus que trois personnes à conduire la centrale alors qu’il faut en au moins sept.

Tout est parti à la suite d’une réunion tenue ce matin au cours de laquelle le DGA a fustigé les travailleurs en les accusant de vol de gazole. Il aurait même qualifié les vols de gazole de parfaitement organisés et coordonnés. En guise de protestation, le personnel a décidé de lui rendre ‘‘les clés’’ de la centrale. Et ils ont promis de ne revenir travailler que lorsqu’ils seront payés. Jusqu’à cet après-midi, aucune solution ne semblait avoir été trouvée.

Il ne faut pas se voiler la face. Il y a bel et bien vol de gazole dans les installations de l’usine. Mais qui incriminer lorsque le service de gardiennage est assuré et qu’un détachement de militaires renforcent cette surveillance ? Si les surveillants perçoivent au moins leur salaire, il n’en est rien pour le personnel posté qui assure le service minimum depuis sept mois et sans salaire. Difficile, très difficile même de continuer à assurer un service sans salaire pendant que d’autres perçoivent le leur en restant couchés à la maison. Inutile de dire que le trafic de gazole permettait à beaucoup de joindre les deux bouts, voire de survivre. Trop habitués à jouer les stratèges en campant sur des positions qui n’avantagent personne, le Gouvernement et Rusal en oublient la situation des travailleurs. Sans se rendre compte que leurs positions respectives sont contre-productives. Au final, nul d’entre ne sortira vainqueur de ce bras de fer qui n’a que trop duré. Et pendant ce temps, des personnes mal intentionnées sont en train de faire main basse sur les ressources de l’usine. Et cela a même failli dégénérer lundi nuit quand un groupe de gendarmes a intercepté le pick-up des militaires chargés de la surveillance de l’usine avec plus de 3 000 litres de gazole à son bord près de Sangarayah. Ils ont failli en découdre en faisant usage de leurs armes.  Comme au bon vieux temps du Far-West. Le problème est que les autorités ne font absolument rien pour faire cela alors qu’elles sont au courant et connaissent les personnes mêlées à ce vaste trafic. Trop occupé à convoiter la concession minière de Djandjan, Rusal de son côté ne semble pas trop déterminé à revenir relancer Fria et ne veut pas le faire savoir. Il utilise la souffrance des populations et des travailleurs pour mieux faire pression sur le Gouvernement. Sans succès.

Attendu, espéré et annoncé comme imminent, le premier arriéré de salaires promis par l’Etat se fait toujours attendre depuis une semaine. Certains vont jusqu’à dire que c’est une manœuvre de l’Etat pour faire diversion quand le mazout vient à manquer. Sur ce point, depuis vendredi, toute la ville, sauf les trois immeubles et les deux hôpitaux, restent plongés dans le noir. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, une partie des cités est privée d’eau potable suite à une fuite sur l’une des conduites qui l’alimentent. Des recherches sont en cours mais les fuites n’ont pas encore été localisées.

Peut-être qu’enfin, on assistera à un baroud d’honneur de la part des protagonistes que sont l’Etat et Rusal pour enfin s’asseoir à la table et enfin enfin trouver une solution définitive au contentieux. Pour le bien de tous.

C’est en tout cas ce qu’on souhaite.

 

Voir les commentaires

EL HADJ YAMOUSSA CISSE N’EST PLUS !

par Friainfo

publié dans Nécrologie

  Feu Papa CISSE (2)

 

 

 

 

 

Beau-père de notre collaborateur Noël GNIMASSOU, El Hadj Yamoussa CISSE nous a quitté ce mercredi 17 octobre 2012 à 9h 30 des suites de maladie.

Agé de 89 ans, il était agent technique à la retraite. Père de Dr Dah CISSE de l’Hôpital Péchiney, il était malade depuis de longs mois. Il a été enterré le même jour après la prière de 17h. Il repose désormais en paix au cimetière d’Hamdallaye. La date retenue pour les cérémonies de 40ème jour est le 11 novembre prochain à 14h.

A sa très grande famille et tous ses proches, nous adressons nos condoléances les plus attristées.

Papa CISSE, repose en paix et puisse le BON DIEU t’ouvrir les portes de son paradis pour le repos éternel.

AMEN !

Voir les commentaires

MOMENT DE RECUEILLEMENT A BRUXELLES SUITE AUX DECES DE JOSEPH ET CHARLOTTE BOMBOH

par Friainfo

publié dans Nécrologie

Suite aux décès de Charlotte et de son frère Joseph Bomboh, un moment de recueillement aura lieu ce samedi 27 octobre 2012 à partir de 14h chez Francky à Bruxelles (Boulevard Maurice Lemonier, n° 213). Madame Bomboh la mère des défunts sera présente.

Pour ceux qui souhaiteraient présenter leurs condoléances à Michel Bomboh et à sa famille, veuillez appeler le n° suivant : 0493.81.61.24

Voir les commentaires

EL HADJ THIERNO TAFSIR DIALLO N’EST PLUS !

par Friainfo

publié dans Nécrologie

  La voiture et . . .

la moto d'El Hadj Tafsir

 

 

 

Deuxième imam de la Mosquée de Bowal, El Hadj Thierno Tafsir DIALLO est décédé dimanche 14 octobre 2012 des suites d’un accident de circulation aux environs de 19h 30.

L’accident a eu lieu au niveau de l’Unité III en descendant vers la piscine. Il était à moto et redescendait vers chez lui quand il est entré en collision avec une Renault Express pilotée par Ibrahima Bappé BAH qui remontait vers la ville. Le choc a été d’une extrême violence. Nous n’avons pas les résultats du constat mais El Hadj est décédé suite à un traumatisme crânien car il ne portait pas de casque. Malgré son évacuation vers Péchiney.

Il a été inhumé le lendemain lundi après la prière de 14h.

Prions pour le repos de son âme !

Voir les commentaires

ARRET SUR IMAGE : UN ORAGE DANS LE CIEL DE FRIA

par Friainfo

publié dans Votre info à Fria

  orage1

orage2

 

 

 

Spectaculaire image que celle d’un orage dans le ciel de Fria. C’est souvent le cas en ces moments de fin de saison de pluies.

On voit les nuages au-dessus de l’usine et de la Cité des Ingénieurs. Avec un nuage particulier au-dessus de PETIT MOSCOU. Est-ce un signe avant-coureur pour le dénouement de la crise ? Les éléments de la nature semblent en tout cas le démontrer.

On pourrait appeler cela de la « météomancie »

Voir les commentaires

INSOLITE : NAISSANCE D’UN BEBE AVEC UNE MALFORMATION CONGENITALE A L’HOPITAL PREFECTORAL DE FRIA

par Friainfo

publié dans Votre info à Fria

  siamois

  Dr Bouba

Dr Bouba

 

 

En une année, on a beaucoup vu en matière de naissance gémellaire, triples et de siamois dans la cité de l’alumine : l’an dernier, on avait vu des sœurs siamoises malheureusement décédées quelques heures après leur naissance.

Ce vendredi, la maternité de l’Hôpital préfectoral a été le théâtre d’une naissance pour le moins anormale. Un enfant (ou deux en un) y est né en fin de soirée. L’enfant a deux têtes, deux pieds, trois mains et un seul corps avec un hermaphrodisme. Malheureusement, il est décédé à 21 heures. Il était le 2ème enfant de Mamadou CAMARA âgé de 26 ans et de N’Mah SYLLA âgée de 20 ans. Le couple vient de Kakara dans la Préfecture de Boffa.

L’évènement a attiré de nombreux curieux dans la cour de l’hôpital. Chacun voulant voir la chose de ses propres yeux. Selon le chef de service Maternité, il s’agit d’une malformation congénitale. Dr Bouba BANGOURA rajoute que ‘‘cette malformation peut être due à de nombreux facteurs mais ne sont  ni héréditaire ni génétique. Elle peut survenir naturellement, mais il existe de nombreux facteurs susceptibles d'entrainer des malformations, notamment des facteurs environnementaux (pollution) et médicamenteux’’

Voir les commentaires

« ANGELS AND DOVES » VOLE AU SECOURS DES ECOLIERS DE FRIA

par Friainfo

publié dans Votre info à Fria

  Remise des dons (6)

Remise des dons (1)

Remise des dons (2)

Remise des dons (8)

 

 

C’est ce qu’on appelle de la réactivité ! Moins d’une semaine après le SOS lancé par ARSYF pour permettre aux enfants des enfants des travailleurs de faire face à la rentrée des classes, la fondation américaine « ANGELS AND DOVES » a répondu positivement en leur offrant un lot de fournitures.

ANGELS AND DOVES est une ONG basée aux Etats-Unis et qui opère en Afrique de l’Ouest dans le domaine de la santé et de l’Education et qui vise principalement les femmes sous-éduquées et les enfants désœuvrés. Elle a offert un lot de 2500 cahiers, 4 cartons de bics, 5 cartons de crayons noirs, 120 ardoises et des habits pour enfants.

Ce don a pu voir le jour grâce à Baïlo DIALLO de l’ONG ‘‘RELAIS’’  qui a mis en relation le PROJEG et le Directeur exécutif de « ANGELS AND DOVES » Fabrice SOFFACK, pour orienter le matériel vers Fria qui traverse une crise difficile. Mr Fabrice SOFFACK, qui venait pour la première fois en Guinée n’a pas hésité une seule seconde et accompagné d’une délégation, ils ont acheminé le matériel et l’ont remis au collège syndical de Friguia en présence de Mr le Président de la Délégation Spéciale de Fria, le Directeur Préfectoral de l’Education et un représentant de Mr le Préfet.

Dans la salle de la Mairie où a eu lieu la remise, Thierno Baïlo BALDE ‘‘Major’’ a d’abord pris la parole au nom d’ARSYF pour remercier les donateurs et lancer un appel à de nouveaux gestes en faveur des travailleurs et pour de nouvelles adhésions. Puis, Baïlo DIALLO et Fabrice SOFFACK sont revenus sur les circonstances qui ont motivé leur geste envers les enfants des travailleurs et les projets que leurs structures respectives comptent apporter à la Préfecture de Fria dans les prochains mois. Avant la remise officielle à un membre du Collège Syndical, Mr le DPE, le représentant de Mr le Préfet et le Président de la Délégation spéciale de la Commune n’ont pas manqué de remercier les donateurs en appelant à une reprise rapide du travail pour alléger les souffrances des travailleurs en particulier et des populations de Fria en général. Très touché par le don, El Hadj Kaly BALDE a, au nom de tous les travailleurs et du Collège syndical remercié les donateurs et fermement promis que les dons iront effectivement aux ayant-droit. Tout en ajoutant que cela permettait aux enfants d’être pour l’école mais que les scolarités restaient à payer.

Après une courte escale au siège d’ARSYF, la cérémonie s’est poursuivie à l’Ecole Primaire de Mangamory au niveau de l’ancien barrage où la Fondation ANGELS AND DOVE compte réaliser un puits amélioré pour appuyer les couches vulnérables que sont les jeunes enfants en matière de santé à travers une eau plus propre et potable.

La cérémonie a pris fin par la distribution par la distribution de quelques habits aux écoliers.

Voir les commentaires

CRISE RUSAL-FRIGUIA : LA VILLE DE FRIA A NOUVEAU PLONGEE DANS L’OBSCURITE

par Friainfo

publié dans Rusal-Friguia

 

On commence à s’y habituer : Fria n’est plus le petit Paris des années soixante, soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix. Fria ressemble désormais à n’importe quelle autre ville de Guinée et les friakas font contre mauvaise fortune bon cœur.

Depuis ce vendredi 12 octobre, la ville est à nouveau plongée dans l’obscurité. Et comme la dernière fois, seuls les immeubles et les deux hôpitaux ont droit au précieux jus. Malgré ce qu’affirmaient les autorités sur les ondes de la RTG, Fria restera dans le noir au moins jusqu’à lundi. Car aucune nouvelle de livraison prochaine de mazout n’est annoncée pour l’instant. Le train était bien allé à Conakry mais est revenu vide sans avoir obtenu la moindre goutte.

Quant à la question cruciale des arriérés de salaires, on verra peut-être enfin la fin du tunnel à partir de la semaine prochaine si l’on en croit la RTG dans son journal de samedi. Maintes fois annoncé depuis plus de deux semaines, personne n’avait encore vu la couleur de cet argent tant espéré. En tout cas, l’Etat s’engage à avancer mensuellement les arriérés jusqu’à la reprise des activités. L’argent ainsi avancé sera récupéré par le gouvernement après le reprise de la production. Les travailleurs attendent cet argent  avec beaucoup d’impatience qui signifiera pour eux un début du retour à la normale.

Le bras de fer continue entre l’Etat et Rusal et si on sait que l’usine va redémarrer tôt ou tard, nul ne peut dire quand, dans quelles conditions et avec quel partenaire la première usine d’alumine en terre africaine va relancer sa production.

 

Voir les commentaires