Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Elle s’appelle F.C., mariée, la trentaine rayonnante et fait la bonne chez un couple tout près du quartier Sabendè. Tout allait bien pour elle jusqu’à ce jour maudit de début octobre 2011.

F.C. accomplissait bien ses tâches ménagères et avait la confiance de ses patrons. Grâce à son petit salaire, elle parvenait à faire vivre sa petite famille bien que son mari soit au chômage.

Seulement voilà, F.C. avait un petit amant de qui elle devenait folle amoureuse de jour en jour. Leur idylle devenait de plus en plus fort au point que son mari a commencé à avoir des soupçons. Malgré ses menaces, elle a toujours nié les faits accusant même son mari de jalousie mal placée.

L’amour rend aveugle et sourd, F.C. a continué à voir son amant sans prendre aucune précaution allant jusqu’à recevoir celui-ci dans la maison de ses patrons quand ceux-ci sont au travail. Ce qu’elle oubliait, c’est que son cocu de mari prenait tout son temps pour la surveiller.

Et puis un beau jour, (ou plutôt un très mauvais jour pour elle en tout cas), il les a filés sans qu’ils ne se rendent compte de rien. Les deux tourtereaux, comme à leur habitude, se sont enfermés dans l’une des chambres de la maison pour forniquer. Alors qu’ils étaient en pleine action, le cocu de mari a escaladé l’enceinte de la maison pour venir les surprendre en flagrant délit d’adultère. Et comme c’est souvent le cas, le scandale a attiré tout le voisinage. L’amant démasqué n’a du son salut grâce qu’à un sprint digne d’Usain BOLT.

Quant à F.C., elle s’est faite renvoyée à la fois par son mari et ses patrons et ne reverra peut-être plus son amant.

 

 

Tag(s) : #Votre info à Fria

Partager cet article